18 janvier 2022
spot_img

Sport : Le Burkina Faso candidat à l’organisation de la CAN 2029

Le ministère des sports et des loisirs a dressé son chronogramme d’activités au cours d’un point de presse ce lundi 8 février 2021 à Ouagadougou. Plusieurs annonces importantes ont été faites par Dominique Nana notamment la rénovation et la construction des infrastructures sportives, la question des primes, la possible candidature du Burkina Faso à l’organisation d’évènements sportifs majeurs du continent africain, les jeux olympiques à venir, le cas du footballeur Jonathan Zongo, etc.

Lors de ce face à face avec la presse sportive, le ministre des sports et des loisirs, Dominique Nana est revenu sur quelques faits marquants de l’actualité sportive et a dressé les grandes lignes de son mandat. Les questions abordées durant les échanges avec les journalistes sont entre autres les primes des Etalons, le cas Jonathan Zongo, les jeux olympiques 2021, la question des infrastructures sportives et l’organisation d’activités sportives africaines et internationales au Burkina Faso.

Sur le cas Jonathan Zongo qui a défrayé la chronique au Burkina Faso, Dominique Nana assure que le ministère des sports et des loisirs a pris en charge la totalité des frais de soin de l’international Burkinabè blessé lors de la CAN 2017 au Gabon.

Selon lui, sur instruction du Président du Faso, la prise en   charge qui s’élevait à hauteur de 45 millions de FCFA a été mobilisé par son prédécesseur, Daouda Azipiou. Une somme qui n’inclut pas l’assistance financière accordée à la maman du joueur qui s’était déplacée à Barcelone pour l’accompagner dans sa rééducation.

Dominique Nana, ministre des sports et des loisirs ©Infoh24

Autre bonne nouvelle annoncée par le ministre des sports et des loisirs, c’est la possible candidature du Burkina Faso à l’organisation des jeux islamiques 2025, des jeux africains 2027 et de la CAN 2029. Des candidatures  qui dépendraient de la construction d’infrastructures sportives de qualité au Burkina Faso selon Dominique Nana.

Rénovation d’infrastructures

Il a par ailleurs annoncé que la rénovation d’infrastructures sportives notamment celle du stade du 4 août coûterait 10 milliards de FCFA et au niveau du stade Sangoulé Lamizana s’élève à 24 milliards de FCFA. Dominique Nana tient à rassurer le public sportif quant à la rénovation urgente du stade du 4 août pour pouvoir abriter les matchs internationaux avant juillet 2021, même si les financements ne sont pas totalement bouclés pour une rénovation totale.

« C’est un échec personnel si les Etalons doivent aller jouer leurs matchs à l’extérieur », déclare-t-il. Pour le cas du stade Sangoulé Lamizana, le ministère est partagé entre la rénovation et la construction d’un nouveau stade sur un autre site. Sur la question des rénovations, il a précisé qu’en plus des 2 stades, il y aura la construction et la rénovation des infrastructures sportives sur les terrains appartenant au ministère des sports et des loisirs.

Zinguim Hermann Yabré, SG/MS ©Infoh24

Concernant la question des primes, le ministre des sports rassure qu’il n’y a pas de primes impayées à ce jour et que des dispositions sont prises pour procéder à des paiements directement sur les comptes des Etalons.

Pour la préparation aux jeux olympiques, le ministre dit prendre des dispositions pour permettre aux athlètes Burkinabè notamment Hugues Fabrice Zango, l’espoir du pays, d’être dans de bonnes conditions. Il s’agit pour cela, de la préparation des athlètes et du séjour de la délégation Burkinabè, au Japon un mois avant le début de la compétition.

Une décision dont l’objectif est de leur permettre de bien s’acclimater tout en espérant que la compétition ne soit reportée de nouveau à cause de la pandémie.

Victor Kouraogo, DAF/MS ©Infoh24

Sur le souhait de certaines fédérations sportives de voir augmenter les fonds qui leur sont alloués, Dominique Nana rappelle qu’ils ont été revalorisé il y a 3 ans. Il ajoute que son département travaillera à assainir les finances et à chercher de sources de financement supplémentaires pour répondre à ces besoins.

Vue partielle des participants à la conférence de presse ©Infoh24

Enfin, en ce qui concerne la rumeur sur une éventuelle vaccination des athlètes Burkinabè par la Russie en marge d’une rencontre par visioconférence des ministres des sports de l’espace CEDEAO et l’agence mondiale antidopage, le directeur général du centre médico-sportif Ibrahim Séré dément catégoriquement cette information. Selon lui, les ministères des sports des différents pays ne peuvent prendre une décision sans le consentement des autorités sanitaires et des différents gouvernements de la sous-région.

Articles Connexes

Situation nationale : «Je lance un appel aux Chefs d’État de la CEDEAO à...

0
L’Initiative de Soutien au Peuple Malien (ISPM), une organisation de la société civile avec à sa tête, l’ancien secrétaire général de la CGT-B,  Bazolma...

CAN Total Energies : Un trio entièrement féminin pour Zimbabwe/Guinée

0
L'arbitre d'origine rwandaise Salima Rhadia Mukansanga entrera dans l'histoire dans les prochaines heures en devenant la première femme à arbitrer un match lors de...

CAN Total Energies 2021 : Les critères généraux de classement dans les groupes

0
A l’issue de la phase de groupes des matches de la Coupe d'Afrique des Nations Total Energies, Cameroun 2021, les équipes seront classées dans...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires