27 novembre 2021
spot_img

Société : Un présumé fou viole et décapite une fillette de quatre ans dans le Nayala

Selon les informations rapportées par nos confrères de l’Agence d’Information du Burkina (AIB), un jeune homme qui souffrirait de troubles mentaux a été mis aux arrêts le 30 janvier 2021 à Yaba situé à une dizaine de kilomètres de Toma. Il est soupçonné d’avoir violé et décapité sa nièce de quatre ans.

Le 30 janvier 2021 fût certainement un jour sombre pour la population de Yaba, localité située à une dizaine de kilomètres à l’est de la ville de Toma dans la province du Nayala.

En effet, un homme de 33 ans aurait violé puis décapité une fillette de quatre ans qui n’est rien d’autre que sa propre nièce. Selon les sources citées par l’AIB, l’individu souffrirait de troubles mentaux depuis un certain temps. Les péripéties de ce drame racontées par l’Agence d’Information du Burkina (AIB) :

Ce jour-là, une jeune mère, un garçonnet au dos, est partie à la recherche de sa fille de quatre ans dont elle n’avait pas de nouvelles depuis un bon moment. Interrogé sur le perron de sa porte, l’oncle de la fillette YSP a assuré que la fillette dormait les points fermés. Rassurée, la maman est retournée à ses occupations.

Mais plus tard, les va-et-vient de YSP entre son « chambre-salon » toujours fermé et le puits qui se trouve dans la cour, commencent à intriguer. Devant  le refus  de YSP d’ouvrir la porte, un de ses camarades qui était venu pour le voir vers 15h, força le passage, fonça dans la chambre avant de dévoiler la couverture posée sur sa couchette.

Il découvrit la dépouille de la  fillette dans le sang, la tête détachée du reste du corps. YSP jura sur le nom de tous ses ancêtres qu’il n’y est pour rien. Mais il fut saisi par une foule en colère qui le ligota avant de le molester.

La famille voulant savoir le motif qui l’a conduit à ôter la vie à sa nièce chérie, celle qui était régulièrement commise à l’achat de sa cigarette, a fait appel à la police. Selon les sources de l’AIB, le jeune homme de 33 ans aurait abusé de la petite avant de la décapiter.

Plus tôt dans la matinée, le présumé coupable avait failli étrangler son promotionnaire dans sa boutique de mobile money. Ce dernier croyant qu’il s’amusait lorsqu’il lui a serré le cou, a dû user de toutes ses forces pour le repousser, quand il a commencé à manquer d’air.

Il est revenu à l’AIB que YSP, père d’un enfant, a séjourné pendant quatre ans auprès d’un maître coranique dans le Sourou. Le maître lui aurait donné une femme qu’il n’a pas pu entretenir. Par la suite YSP s’est rendu en Côte d’Ivoire d’où il est revenu atteint de folie, selon l’entourage.

Articles Connexes

Manifestations du 27 novembre au Burkina : « Libérez le fauteuil », scandent...

0
Plusieurs manifestants ont scandé dans les rues de Ouagadougou « Libérez Kosyam, libérez le fauteuil », le 27 novembre 2021, suite à l’appel à manifester lancé...

Situation nationale : Le SPONG invite le gouvernement à des actions énergiques et salvatrices

0
Ceci est une déclaration du Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG), faitière des ONG, associations et fondations, premier collectif des ONG au Burkina...

Assemblée nationale : Une séance plénière consacrée aux questions orales au gouvernement sur la...

0
L’Assemblée nationale a auditionné le 26 novembre 2021, le gouvernement sur la situation sécuritaire au Burkina Faso. Une situation en nette dégradation  avec l’attaque...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires