28 mai 2024
spot_img

Violences dans les établissements scolaires : Le lycée Zinda de Ouagadougou fermé jusqu’à nouvel ordre

La séance du conseil des ministres tenue ce lundi 24 mai 2021 a consacré une grande partie de ses travaux au ministère de l’Éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales. Il était question  de la situation dans les établissements d’enseignement secondaire et, des modalités d’achèvement de l’année scolaire 2020-2021 et du cas du lycée Philippe Zinda Kaboré qui restera fermé.

Au titre du ministère de l’éducation nationale, le conseil des ministres a examiné et a adopté un rapport relatif d’une part à la situation des établissements secondaires du pays et d’autre part aux modalités d’achèvement de l’année scolaire 2020-2021. Selon le porte-parole du gouvernement, malgré la sensibilisation et les efforts de communication, l’annonce des réformes a suscité des violentes manifestations et des actes de vandalisme.

Le gouvernement appelle à la communauté éducative à la raison et rappelle que la fermeté sera de rigueur face aux actes qui portent atteinte à l’ordre public. Quant au Lycée Philippe Zinda Kaboré, le conseil a décidé du maintien de sa fermeture jusqu’à nouvel ordre. Ce qui s’est passé au lycée Philippe Zinda Kaboré met l’établissement dans une situation de non fonctionnement de fait. Le gouvernement a instruit le miistre en charge du dossier d’évaluer les dégâts et voir comment à l’approche des examens, des dispositions pourraient être prises pour permettre aux élèves en classe d’examen de pouvoir prendre part auxdits examens.

Par ailleurs, le conseil a décidé du maintien du calendrier scolaire en cours et des dates des différents examens. Pour le brevet d’études du premier cycle (BEPC), les dates du 21 mai au 04 juin avaient été retenues pour les épreuves sportives.

Les dates du 22 juin au 03 juillet retenues pour les épreuves écrites et orales. Pour le baccalauréat, les épreuves sportives commencent le 7 juin et les épreuves écrites et orales s’étendront du 19 juin au 24 juillet 2021. La fin des cours pour l’année 2020-2021 est fixée comme suit: au préscolaire, le samedi 05 juin 2021,  au primaire, au post-primaire et au secondaire le 17 juin 2021.

Après avoir passé en revue le calendrier et la situation, le conseil a pris connaissance de la situation de l’exécution des évaluations de fin d’année scolaire 2020-2021. Le conseil a passé en revue région par région la situation du déroulement de l’année scolaire 2020-2021.

Le ministre en charge de l’éducation nationale, Stanislas Ouaro©infoh24

Dans la boucle du Mouhoun sur 407 établissements, 11 n’avaient pas fait les dernières évaluations du troisième trimestre. Pour la région des Cascades, on note que sur 180 établissements, 58 établissements n’ont pas fait les évaluations du troisième trimestre.

Dans la région du Centre sur 1033 établissements, 21 établissements n’ont pas encore fait les dernières évaluations du troisième.  Pour la région du centre-est sur 335 établissements, 160 établissements n’ont pas pu faire ces évaluations. Pour la région du Centre-nord, avec 275 établissements, 37 n’ont pas pu faire des évaluations. Pour la région du Centre-ouest, on compte 484 établissements dont 161 n’ont pas pu faire les dernières évaluations du troisième trimestre.

Pour la région du Centre-sud 104 sur 223 établissements, n’ont pas pu faire les évaluations. Dans la région de l’est, ce sont 28 établissements sur 227 qui n’ont pas pu faire les évaluations du troisième trimestre. Un seul établissement sur 515 est en retard dans les Hauts-Bassins.

Au Nord compte 293 établissements dont deux n’ont pas pu faire les dernières évaluations du troisième trimestre. 

Dans le Plateau central qui compte 259 établissements, six n’avaient pas pu faire les évaluations tandis qu’au Sahel, cinq sur 36 établissements n’ont pas pu faire les évaluations. Enfin dans le Sud-ouest 102 sur 186 établissements n’ont pas pu faire les dernières évaluations.

Au total, sur 4453 établissements sur l’ensemble des 13 régions 697 établissements n’ont pas fait les évaluations du troisième trimestre. Autrement dit 3757 établissements ont pu respecter le calendrier du troisième trimestre soit un taux de réalisation du programme scolaire estimé à 84, 37%.

Au regard de cette situation globale très positive et de certains faits dans les établissements secondaires, le conseil des ministres a autorisé les décisions suivantes. Pour l’achèvement de l’année scolaire 2020-2021, le conseil a demandé au ministre de faire en sorte que les établissements qui ont réalisé toutes les évaluationspuissent tenir leurs conseils de classe et de libérer les élèves de classes intermédiaires.

Des journalistes lors du point du conseil des ministres©infoh24

Pour les établissements n’ayant pas réalisé toutes les évaluations, il s’agira pour eux de poursuivre les activités pédagogiques jusqu’à la fin des cours. Pour les classes d’examen des établissements fonctionnels, les activités vont se poursuivre jusqu’à la fin des cours fixés au 17 juin 2021.

Tel le point de la situation fait par le ministre en charge de la communication et porte parole du gouvernement, Ousseni Tamboura.   

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER