24 mai 2024
spot_img

8 mars 2021 : La Gendarmerie nationale forme 26 femmes journalistes en sel-défense

En marge de la célébration de la 164ème journée internationale de la femme, l’Association des journalistes du Burkina (AJB) a organisé une formation en self défense au profit de 26 femmes journalistes les 5 et 6 mars 2021. Cette formation a été assurée par la Gendarmerie nationale.

Ce sont au total 26 femmes évoluant dans le domaine du journalisme qui ont été formées en self défense. Il a été question durant ces 48 heures, de former ces professionnelles des médias en les outillant de façon théorique sur la question de la sécurité physique. Il s’est agi aussi de donner les rudiments nécessaires afin qu’elles puissent se défendre en cas de danger.

Les apprenantes en pleine séance pratique

Une séance pratique qui a conjugué sport, endurance et adresse pour qu’au-delà du micro, de la caméra et du dictaphone, les femmes journalistes puissent d’avantage s’affirmer sur le terrain. Elles ont également bénéficié d’une initiation au feu et à la manipulation des armes sur le site d’entrainement de Loango.

Pour le formateur, le commandant Guy Hervé Yé « l’objectif de cette formation est de donner un certain nombre de bases en self défense aux femmes journalistes. Nous avons estimé que c’était opportun aux regards d’un certain nombre de préoccupations posées par des femmes journalistes sur le terrain et nous avons estimé qu’il était de bon ton que la gendarmerie puisse accompagner l’AJB dans cette initiative et les femmes journalistes d’une manière générale ».

Les instructeurs en démonstration

Une formation pour permettre aux femmes journalistes d’être meilleures sur le terrain

Dans la même dynamique le président de l’AJB Guézouma Sanogo a confié que cette formation à terme pourra résoudre un tant soit peu le problème de genre fréquemment soulever au sein des rédactions. « Cette formation doit permettre d’avantage aux journalistes de connaitre un peu plus la gendarmerie nationale, et sortir avec des rudiments qui puissent leur redonner confiance en elle-même », dira-t-il.

Toutes les stagiaires sont unanimes sur le bien fondé de la formation

Ainsi, après deux jours d’intense activités physiques, la satisfaction était grande, malgré la fatigue qui se lisait sur tous les visages. Pour Jécolia Sawadogo, journaliste à Pulsar.FM, le bilan de cette formation est positif à tous les niveaux.  Pour elle, « C’est la première fois que j’ai été formée en self défense et j’ai beaucoup appris durant ces deux jours. Je sors convaincue de pouvoir me défendre en cas d’agression car j’ai appris de bons gestes qui pourront me tirer d’affaire », s’est-elle réjouit.

Corine GUISSOU (collaboratrice) 

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER