26 janvier 2022
spot_img

8 mars 2021 : « Il n’y a pas de métier d’hommes ou de femmes mais des compétences à faire valoir » selon Assétou Zagré (agent de livraison et de liaison)

Le stéréotype est connu de tous, de nos jours, certains métiers sont toujours réservés à la gente masculine. Cependant avec le changement des mœurs plusieurs métiers autrefois réservés aux hommes sont exercés par des femmes. Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme ce 8 mars 2021, nous avons tendu notre micro à une d’entre elle, Assétou Zagré, qui agit comme livreur dans une entreprise de la place.  Elle nous explique pourquoi le choix de ce métier et les sources de sa motivation.

Assétou Zagré, est livreur et agent de liaison dans une entreprise de la place depuis deux mois. Cette entreprise évolue dans la livraison de colis dans la ville de Ouagadougou et les environs, au profit des entreprises ou particuliers qui expriment le besoin.

Assétou Zagré, très fière d’ exercer sa profession

Mère de deux enfants, Assétou Zagré nous confie que ce travail lui permet de subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. Elle travaille cinq à six jours sur sept dans la semaine en fonction de la demande de livraison. Selon elle, dans une journée, elle peut faire des livraisons simples ou également de courriers de service.  Aussi, elle précise, « nous faisons aussi des livraisons pour les particuliers qui commandent des marchandises avec le service ».

« Il ne faut pas avoir honte de ce que l’on fait »

Travailler honnêtement afin de gagner sa pitance quotidienne, est la principale source de motivation qui a conduit notre brave Assétou Zagré vers cette entreprise. En effet, après s’être renseignée auprès de l’entreprise, elle a décidé de postuler ne voyant aucunes contraintes l’empêchant d’exercer ce travail. « J’ai vu que ce que les hommes faisaient, je pouvais également le faire et le service a donné son accord ». Sur les contraintes notamment les horaires, elle déclare avoir pris ses dispositions. « Je travaille de 8 à 18h, après je rentre m’occuper de ma famille, faire la cuisine et me coucher autour de 23h, c’est cela mon quotidien » dit -elle.

pour Assétou Zagré, les femmes doivent avoir confiance en elles

 Sur l’ambiance au travail, le regard de ses collègues, elle déclare ne recevoir que des encouragements quand elle sort sur le terrain.  « Vous savez, les mentalités ont beaucoup changé et la lutte pour l’égalité des genres à bien harmoniser les choses ». Elle renchérit en précisant « Quand je sors sur le terrain, beaucoup me félicite, certains m’encouragent dans le travail. De nos jours, il n’y a pas de métier d’hommes ou de femmes, mais des compétences à faire valoir », lance-t-elle.

pour ce fait, Assétou Zagré invite ses sœurs à ne pas se laisser prendre au jeu de la honte. Elle explique que si une femme veut faire de la livraison, qu’elle se jette à l’eau sans penser qu’elle sera la risée de tous.  « Il ne faut pas avoir honte de ce que l’on fait. Personne ne prête attention à vous et dans ce travail on peut avoir des contacts », conclut-elle.

Corine GUISSOU (Collaboratrice)

Articles Connexes

Coup d’Etat au Burkina Faso : Un sommet de la CEDEAO prévu dans les...

0
Après le coup d’Etat perpétré par le mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) qui a chassé Roch Kaboré du pouvoir, la...

Burkina Faso : Le FESCOM promet lutter contre la drogue en milieu scolaire dans...

0
La ville de Banfora abritera du 26 février au 26 mars 2022, le festival de musique et danse en milieu scolaire (FESCOM). Ainsi, durant...

Burkina Faso : «Je suis méfiant vis-à-vis du coup d’état de Damiba», Yacouba Ladji...

0
Le journaliste d’investigation, Yacouba Ladji Bama s’est prononcé sur le coup d’état orchestré par les militaires contre le président Roch Kaboré. Dans une publication...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires