24 février 2024
spot_img

Ambassade du Tchad au Burkina : Des Tchadiens indignés s’opposent au 6e mandat de Deby

Le collectif des Tchadiens indignés du Burkina après sa conférence de presse a manifesté son ras-le-bol ce samedi 10 avril 2021 devant l’ambassade du Tchad à Ouagadougou. Empêchés par la gendarmerie nationale, les manifestants ont tenu à exprimer leur déception de l’accaparement du pouvoir par Deby et son clan. A cette sortie devant l’ambassade, le collectif a demandé entre autres l’arrêt du processus électoral, le retrait pur et simple de la candidature de Idriss Deby et l’organisation d’une transition apaisée menant à des élections libres.

A la veille de l’élection présidentielle au Tchad, après sa conférence de presse, le collectif de Tchadiens indignés, après sa conférence de presse a mis le cap ce samedi 10 avril 2021 sur l’ambassade du Tchad à Ouagadougou pour manifester son mécontentement contre la mal gouvernance dans la gestion des biens du peuple tchadien. Venu pour extérioriser leur ras-le-bol devant leur ambassade et remettre leur déclaration, le collectif de Tchadiens indignés a été empêché par la gendarmerie nationale.

Les membres du collectif et la sécurité en discussion ©infoh24

En effet, après quelques échanges sous forme d’intimidations, le collectif s’est vu empêché de s’approcher de l’ambassade. Même avec les intimidations, le collectif est resté à quelques mètres de l’enclave pour donner de la voix.

D’entrée, le collectif a entonné l’hymne national du Tchad « La Tchadienne » avant de scander des slogans hostiles contre le régime Deby : « Deby dégage, non à la forfaiture, non à l’imposture… ».

Suite à ces slogans à l’encontre du régime d’Idriss Deby et son clan, le collectif a livré à la presse la substance de leur déclaration. Dans cette déclaration, le collectif estime que « le peuple tchadien est confronté  depuis 30 ans à la mal gouvernance dans la gestion des biens publics, de l’exploitation des biens publics et l’accaparement des ressources du pays par Deby et son clan » a martelé l’un des membres du collectif, Masbé N’dengar.   

Face à la confiscation du pouvoir et l’insouciance de l’avenir des générations futures, le collectif de Tchadiens indignés refuse de permettre à Deby de poursuivre avec son système étouffant à travers un sixième mandat. Les ressortissants tchadiens réunis au sein du collectif dit avoir à cœur la lutte pour l’avènement d’une véritable démocratie dans leur pays.

Un des membres du collectif, Masbé N’dengar ©Infoh24

 C’est dans cette marche de pacification du pays selon le collectif qu’il demande à Deby et son clan d’arrêter le processus électoral non inclusif en cours au Tchad, le retrait pur et simple de la candidature de Idriss Deby, l’organisation d’une transition apaisée menant à des élections libres, inclusives et acceptées de tous; de réviser les listes électorales et donner la chance à la diaspora tchadienne de participer aux élections.

Pour le collectif, le peuple tchadien aspire à un meilleur être et non à une souffrance étouffante comme l’ont imposée le régime Deby et son clan. D’où « l’appel à tous les Tchadiens férus de démocratie à s’opposer à cette forfaiture que le régime sanguinaire et barbare de N’Djamena tente de continuer à leur imposer ». Selon eux, après 31 ans au pouvoir, « la souffrance est la chose la plus vendue par le régime Deby et son clan » a souligné l’un des membres du collectif, Masbé N’dengar.

Des membres du collectif devant l’ambassade du Tchad ©Infoh24

Selon les membres du collectif, leur comité n’est pas un parti politique ni par sa forme, ni par ses objectifs poursuivis. Mais il œuvre pour l’avènement d’un pays de justice, de liberté, d’égalité, de bonne gouvernance et de démocratie.   

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER