26 janvier 2022
spot_img

Eau potable et assainissement au Burkina Faso : La Croix-Rouge Burkinabè garantit l’accès à plus de 186000 personnes dans la région du Sahel

La Croix-Rouge Burkinabè, avec le soutien financier de l’Union européenne (UE), a démarré en décembre 2020, la mise en œuvre du projet de renforcement de l’accès à l’eau potable et assainissement au profit des Personnes déplacées internes (PDI) dans la région du Sahel.

Cette action, d’un montant de 1 311 914 000 de francs CFA (2.000.000 euros), est entièrement financée par l’UE. Elle a une durée de 48 mois et vise à « contribuer à une meilleure prise en charge des personnes affectées par la crise sécuritaire dans la région du Sahel, en limitant les risques de conflits suite à de fortes pressions sur la ressource en eau et à prévenir les maladies liées au manque d’hygiène ».

En effet, l’une des conséquences majeures de la perturbation du contexte sécuritaire dans la région du Sahel au Burkina Faso est la limitation de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement.

Pour Lazare Zoungrana, Secrétaire général de la Croix-Rouge Burkinabè, « la récurrence des mouvements de populations a engendré des difficultés d’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour les personnes déplacées internes et les populations d’accueil ». Les insuffisances constatées en matière d’approvisionnement en eau potable, hygiène et assainissement, augmentent également les risques de survenue des maladies d’origine hydrique.

Une des réalisations de la Croix-Rouge Burkinabè©infoh24

Pour l’Ambassadeur Wolfram Vetter, chef de Délégation de l’Union européenne, « cet appui de l’Union européenne sera bénéfique à plus de 186 000 personnes dans les provinces du Séno, du Yagha et de l’Oudalan, essentiellement les personnes déplacées internes et les populations des zones impactées ».

La Croix-Rouge Burkinabè travaillera durant les quatre prochaines années à leur offrir de meilleures conditions de vie à travers la réalisation d’ouvrages d’eau potable (forages, PMH et AEPS, distribution d’eau potable) et d’assainissement (latrines).

Dans l’optique de prévenir les maladies liées au manque d’hygiène, un accent sera mis sur la promotion des bonnes pratiques en la matière et la fourniture de kits d’hygiène et d’assainissement aux ménages ciblés.

En outre, les actions qui seront réalisées permettront de limiter les risques de conflits qu’engendreraient de possibles pressions sur la ressource en eau par le renforcement et la gestion des ouvrages hydrauliques et d’assainissement.

Pour l’Union européenne, cette action entre en droite ligne des efforts déployés pour contribuer à l’atteinte de l’Objectif 6 des « Objectifs de développement durable à l’horizon 2030 » qui est de « Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau ».

Articles Connexes

Coup d’Etat au Burkina Faso : Un sommet de la CEDEAO prévu dans les...

0
Après le coup d’Etat perpétré par le mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) qui a chassé Roch Kaboré du pouvoir, la...

Burkina Faso : Le FESCOM promet lutter contre la drogue en milieu scolaire dans...

0
La ville de Banfora abritera du 26 février au 26 mars 2022, le festival de musique et danse en milieu scolaire (FESCOM). Ainsi, durant...

Burkina Faso : «Je suis méfiant vis-à-vis du coup d’état de Damiba», Yacouba Ladji...

0
Le journaliste d’investigation, Yacouba Ladji Bama s’est prononcé sur le coup d’état orchestré par les militaires contre le président Roch Kaboré. Dans une publication...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires