23 juin 2021

Ministère de l’action sociale : Les syndicats dénoncent des “coupures abusives de salaire”

Articles Connexes

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Coupes interclubs de la CAF 2021-2022 : Les compétitions débutent en septembre

Pour la nouvelle saison interclub qui va bientôt débuter la confédération Africaine de Football (CAF) a procédé à la publication des dates des compétitions interclubs à savoir la Champion’s League Total et la Coupe de la Confédération.

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I

Dans un courrier adressé au chef du gouvernement, Christophe Dabiré, en date du 7 mai 2021, plusieurs signataires, membres du syndicat des travailleurs de l’action sociale (Syntas), du comité de la confédération générale du travail du Burkina (C /CCT-B) et du syndicat autonome du personnel de l’action sociale (SYNAPAS), dénoncent « l’inexistence du dialogue social » au sein de leur ministère.

Les coupures abusives de salaire ; les suspensions des fonctions de plusieurs dizaines de travailleurs pour fait de grève ; les nombreuses affectations arbitraires; l’inexistence du dialogue social, etc » ; tels sont entre autres les griefs que dénoncent les syndicalistes du ministère de l’action sociale.
C’est à travers une correspondance adressée au premier ministre, Christophe Dabiré, que les signataires, alertent sur « la non prise en compte des observations des organisations syndicales dans l’élaboration du statut particulier » des agents du ministère de l’action sociale.

Lire aussi : Ministère de l’Action sociale : Le SYNTAS s’oppose à la reconduction de la SG Faty OUEDRAOGO
Pour les signataires, il y a un manque de sérieux dans l’organisation du ministère de la femme, de l’action humanitaire, dirigé par Laurence Ilboudo/ Marshal qui serait l’auteure de nombreux manquements. Il s’agit notamment « du non-respect des activités programmées et adoptées par le CASEM, la reconduction de Fati Ouédraogo/Zizien, admise à la retraite ». Pour les syndicalistes, « tous ces actes dénotent de l’abus de pouvoir du ministre Laurence Ilboudo Marshal ».

« Le rétablissement des salaires indûment coupés et l’annulation pure et simple des nominations illégales et inopportunes, etc » sont des exigences des syndicalistes adressées au chef du gouvernement, dans leur correspondance.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!