25 février 2021

Nouveau gouvernement du Burkina Faso : Qui sont les femmes ministres de Christophe Dabiré 2 ?

Articles Connexes

Syndicalisme : Bassolma Bazié demande l’arrêt de son mandatement

Syndicalisme : Bassolma Bazié demande l’arrêt de son mandatement après sa démission de la fonction publique

Mali : Le procès du général Sanogo reprend ce jeudi 25 février 2021

Mali : Le procès du général Sanogo reprend jeudi 25 février 2021. Il comparait en appel en compagnie d''autres militaires

Burkina Faso : Découverte de charbon bactérien

Burkina Faso : Des hommes contaminés par du charbon bactéridien à Dano dans le Ioba selon le porte-parole du gouvernement.

Burkina Faso : Le recrutement des magistrats de retour

Burkina Faso : Le recrutement des magistrats de retour

Présidentielle au Niger : L’opposition conteste sa défaite

Présidentielle au Niger : l'opposition conteste sa défaite à travers un déclaration faite par le candidat arrivé deuxième selon la CENI

Le nouveau gouvernement du Burkina Faso est connu depuis le 10 janvier 2021. Sur les 33 ministres qu’il compte, l’on y retrouve 9 femmes. Qui sont-elles ?

Les femmes ministres détentrices d’un portefeuille plein sont au nombre de 4. Il s’agit de Victoria Ouédraogo/Kibora, ministre de la Justice, des Droits humains et de la promotion civique, Garde des Sceaux. Mme Kibora était jusqu’à sa nomination, la secrétaire permanente du conseil supérieur de la magistrature.

Le ministère de la Culture, des arts et du tourisme sera occupé par Foniyama Elise Ilboudo/Thiombiano. Jusqu’à sa nomination était député pour le compte du MPP.

Les deux nouvelles ministres rejoignent deux autres anciennes. Il s’agit de Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, ministre de l’économie numérique, des postes et de la transformation digitale et Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal, ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’action humanitaire.

Lire aussi : 1er gouvernement de Christophe Dabiré 2 : 25 ministres, 3 ministres d’Etat et 7 ministres délégués

Outre ces quatre ministres détenant un portefeuille plein, cinq autres femmes ont été nommées en tant que ministre déléguée. Madiara Sagnon/Tou a été nommée ministre déléguée en charge de la Décentralisation, Louise Anne Go est ministre déléguée en charge de l’Artisanat, Maminata Traoré/Coulibaly est en charge de la Recherche scientifique. Quant à Pauline Zouré/Kaboré et Edith Clémence Yaka, elles sont respectivement, ministre déléguée en charge de l’Aménagement du territoire et de la prospective et ministre déléguée chargée du Budget.

Ces deux ministres déléguées ci-dessus citées étaient membres des anciens gouvernements du premier quinquennat.

Au total, Christophe Dabiré aura appelé 4 nouvelles compétences féminines.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

A la Une

Syndicalisme : Bassolma Bazié demande l’arrêt de son mandatement

Syndicalisme : Bassolma Bazié demande l’arrêt de son mandatement après sa démission de la fonction publique

Mali : Le procès du général Sanogo reprend ce jeudi 25 février 2021

Mali : Le procès du général Sanogo reprend jeudi 25 février 2021. Il comparait en appel en compagnie d''autres militaires

Burkina Faso : Découverte de charbon bactérien

Burkina Faso : Des hommes contaminés par du charbon bactéridien à Dano dans le Ioba selon le porte-parole du gouvernement.

Burkina Faso : Le recrutement des magistrats de retour

Burkina Faso : Le recrutement des magistrats de retour
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!