2 mars 2021

Recrutement frauduleux à la CNSS : 30 mois de prison ferme pour l’ex-DRH

Articles Connexes

11è anniversaire de l’UPC : Le message de félicitations aux militants

11è anniversaire de l'UPC : Le message de félicitations aux militants, un anniversaire célébré dans la majorité présidentielle.

Cour des comptes : La session de jugement accélérée des dossiers de gestion des comptes publics lancée

Cour des comptes : La session de jugement accélérée des dossiers de gestion des comptes publics lancée

Sécurité : Les soldats Burkinabè au Mali reçoivent la visite de la hiérarchie militaire

Les Forces Armées Nationales poursuivent les opérations de sécurisation du territoire national à travers les activités menées au sein des Groupements de Forces. Elles conduisent également des activités de soutien au développement au profit des structures de l’Etat, de structures privées, ainsi que des activités au profit des populations notamment la réinstallation de certaines déplacées interne dans certaines localités.

Région du Centre-Nord : 11 morts et 3 blessés sur un site d’or artisanal

Région du Centre-Nord : 11 morts et 3 blessés sur un site d’or artisanal

Présidence de la CAF: le Sénégal sollicite le soutien du Burkina Faso

Après la Côte d’Ivoire, c’est le Sénégal qui vient solliciter le soutien du Burkina Faso à la présidence de la CAF. Le Sénégal a sollicité lundi 1er mars 2021, le soutien du Burkina Faso, pour l’élection le 12 mars, de son candidat Augustin Senghor, à la tête de la Confédération africaine de football (CAF).

Le verdict du procès du procès sur le recrutement frauduleux à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) est tombé ce lundi 16 novembre 2020. L’ex-directeur des ressources humaines Norbert Zeda écope de 30 mois de prison ferme.

La justice a n’a pas fait dans la dentelle dans le cadre du procès relatif au recrutement frauduleux à la CNSS. Outre la condamnation à 30 mois d’emprisonnement ferme, l’ex-Directeur des ressources humaines de l’institution est également interdit d’exercice dans la fonction publique durant cinq ans.

Daniel Sawadogo, l’ancien chef du personnel a, quant à lui, écopé de 20 mois de prison ferme et cinq ans de non exercice dans la fonction publique.

L’épouse de l’ex-directeur des ressources humaines, Natacha Ouédraogo, quant à elle, écope de 12 mois de prison ferme et 500 000 FCFA assortie de sursis.

Quatre autres accusés ont été relaxés pour faits non constitués.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

A la Une

11è anniversaire de l’UPC : Le message de félicitations aux militants

11è anniversaire de l'UPC : Le message de félicitations aux militants, un anniversaire célébré dans la majorité présidentielle.

Cour des comptes : La session de jugement accélérée des dossiers de gestion des comptes publics lancée

Cour des comptes : La session de jugement accélérée des dossiers de gestion des comptes publics lancée

Sécurité : Les soldats Burkinabè au Mali reçoivent la visite de la hiérarchie militaire

Les Forces Armées Nationales poursuivent les opérations de sécurisation du territoire national à travers les activités menées au sein des Groupements de Forces. Elles conduisent également des activités de soutien au développement au profit des structures de l’Etat, de structures privées, ainsi que des activités au profit des populations notamment la réinstallation de certaines déplacées interne dans certaines localités.

Région du Centre-Nord : 11 morts et 3 blessés sur un site d’or artisanal

Région du Centre-Nord : 11 morts et 3 blessés sur un site d’or artisanal
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!