25 septembre 2021
spot_img

Médecins Sans Frontières: 478 221 patients soutenus en 2020

Médecins Sans Frontières au Burkina Faso a décidé de faire une halte ce jeudi 8 avril 2021 à Ouagadougou pour échanger sur ses activités humanitaires. Face à la presse, Médecins Sans Frontières au Burkina Faso a présenté le bilan des activités de l’année 2020, évoqué les besoins médicaux prodigués et l’assistance apportée aux populations dans les zones touchées par les violences au Burkina Faso. Au cours de l’année 2020, Médecins Sans Frontières a apporté des soins médicaux à 478 221 patients et plus d’un million de litres d’eau distribuée au profit des populations.

478 221 consultations effectuées, 53 863 consultations en santé communautaire, 205 915 patients de moins de 5 ans consultés, 233 992 patients pris en charge pour paludisme, 32 695 dont 4 235 accouchements, 109 761 enfants vaccinés contre la rougeole, 300 interventions chirurgicales réalisées et 133 934 000 litres d’eau distribués. Ce sont entre autres les réponses humanitaires apportées par l’organisation internationale « Médecins Sans Frontières » (MSF) au titre de l’année de 2020 dans le cadre de ses activités.

Des chiffres de Médecins Sans Frontières concernant des interventions sur le terrain©infoh24

Avec pour mission d’apporter une aide d’urgence aux populations qui n’ont pas accès aux soins de santé, touchées par des conflits armés, des épidémies ou des catastrophes naturelles. L’organisation internationale « Médecins Sans Frontières » (MSF) a au cours de l’année déployé sur le terrain des équipes pour voler au secours des populations en détresse dans plusieurs zones du Burkina. Elle a apporté dans les régions du Centre, du Sahel, du Nord, du centre Nord, de l’Est des Hauts-Bassins et de la Boucle du Mouhoun des réponses humanitaires aux besoins des populations.

Il s’agit de l’approvisionnement en eau potable et la distribution de produits de première nécessité, l’appui à la réhabilitation des installations sanitaires et la formation du personnel de santé. Elle a contribué à redonner espoir à des populations dans des zones difficiles à travers l’apport de soins de santé primaire et secondaire, de la chirurgie d’urgence, de la vaccination, la prise en charge des blessés et la distribution d’articles de première nécessité.

Des journalistes lors de la présentation du bilan ©infoh24

Pour le chef de mission de MSF, Abdel-Aziz Mohamed, l’organisation à travers ses principes de neutralité et d’impartialité arrive à intervenir pour sauver les populations. «Elle a apporté son aide aux populations en danger, sans aucune discrimination,  raciale, ethnique, religieuse, sexuelle ou politique» a-t-il ajouté.

 Pour l’organisation, lorsque la situation recommande sa présence, elle intervient. En 1995, suite à l’afflux des réfugiés dans la région du Sahel, elle s’y installe. Les besoins des populations sont de plusieurs ordres. Pour le chef de mission de MSF, Abdel-Aziz Mohamed, « Il y a des besoins médicaux mais aussi non médicaux. Les besoins médicaux, c’est essentiellement l’accès aux soins de santé, le plateau technique dans les structures de santé qui ont besoins d’être améliorées, l’ouverture de certaines structures de santé. C’est aussi la réponse à certaines pathologies comme le paludisme qui constitue plus de 50% de cause de consultation ».  

Le chef de mission de MSF, Abdel-Aziz Mohamed ©infoh24

Sur la pandémie de la maladie à coronavirus, MSF a contribué pour la prise en charge des malades.

Dans la lutte contre le covid-19 au Burkina, MSF a contribué dans la région du Centre. Selon le coordonnateur médical, Dr David Munganga, l’organisation a mis en place trois centres de traitement en assurant leur fonctionnement. Malgré les efforts, MSF fait face à des obstacles. « Les obstacles sont de plusieurs natures. Le premier obstacle est l’obstacle sécuritaire.  Il y a aussi l’obstacle naturel car pendant la saison pluvieuse certaines zones sont difficiles d’accès à cause de la pluviométrie. L’insécurité rend les déplacements compliqués  » a souligné le chef de mission de MSF, Abdel-Aziz Mohamed.

Les deux responsables de Médecin Sans Frontières (MSF)Dr David Munganga et le chef de mission de MSF, Abdel-Aziz Mohamed ©infoh24

Créé en 1971 par des journalistes et des médecins, Médecins Sans Frontières (MSF) est présente dans plus de 70 pays dans le monde.

Articles Connexes

Assemblée de Dieu de Gounghin : La 3e journée des missionnaires prévue du...

0
Les réflexions de la 3e journée des missionnaires de l'Eglise des assemblées de Dieu de Gounghin vont se dérouler autour du thème "Financement de la mission : acteurs, stratégies, défis". Cette journée est une vitrine pour la valorisation de l'action des missionnaires tant à l'interne qu'à l'externe. C'est le représentant du parrain, l'apôtre Gilbert Kaboré qui a présidé la cérémonie d'ouverture ce jeudi 23 septembre 2021 à Ouagadougou.

2e Congrès extraordinaire du MPP: Les militants du parti réunis pour resserrer les rangs

0
Le parti MPP de la majorité présidentielle a sonné la glas de sa mobilisation au cours de son 2e Congrès extraordinaire débuté, ce 24 septembre 2021, à Ouagadougou. Les délégués et militants venus des quatre coins du pays ont répondu présents en couleur orange pour rénover les instances dirigeantes du parti.
Effondrement de l’Ecole de Dandé B : L'entreprise et le contrôleur exclus de la commande publique pour cinq ans

Effondrement de l’Ecole de Dandé B : L’entreprise et le contrôleur exclus de la...

0
Dans un communiqué publié sur sa page facebook, l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP) annonce que des sanctions ont été prises contre...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires