23 juin 2021

Burkina Faso : L’Assemblée nationale adopte trois lois pour booster le secteur de la santé

Articles Connexes

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Coupes interclubs de la CAF 2021-2022 : Les compétitions débutent en septembre

Pour la nouvelle saison interclub qui va bientôt débuter la confédération Africaine de Football (CAF) a procédé à la publication des dates des compétitions interclubs à savoir la Champion’s League Total et la Coupe de la Confédération.

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I

A l’hémicycle, ce 20 avril 2021, la représentation nationale s’est prononcée favorablement, en adoptant trois projets de lois relatifs au secteur de la santé, de la gestion des finances publiques et du développement durable, et de l’énergie.

Défendu par le ministre de la santé, le Pr Charlemagne Ouédraogo, le premier projet est relatif à la construction d’équipement d’un centre de radiothérapie pour le traitement du cancer à Bobo-Dioulasso. Pour le ministre de la santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, il s’agit de l’amélioration des soins de santé au Burkina Faso. Raison pour laquelle, il a invité
les députés à l’adopter à l’unanimité. Chose faite, Pr Charlemagne Ouédraogo ministre de la Santé, a également défendu les projets de loi de ratification de l’accord de financement à l’appui de politiques sur la gestion budgétaire, la croissance durable et la prestation des services de santé.

Les députés ont apporté leur quitus aux projets de loi ©Infoh24

Et enfin le dernier, qui porte sur l’accord du Millenium Challenge entre le Burkina Faso et le Millenium Challenge Corporation (MCC) pour le financement d’un second compact du Millenium Challenge au Burkina Faso

À l’issue des travaux les 126 votants du jour, ont à l’unanimité adopté ces trois projets de lois qui viendront renforcer le système de santé et les services sociaux, améliorer la mobilisation des recettes intérieures et l’efficacité de la dépense publique, et perfectionner les infrastructures énergétiques au Burkina Faso

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!